Résultat de l’enquête sur le métier de photographe

En mai dernier le Cabinet Ithaque a dévoilé les résultats de l’étude commandée en 2014 par le Ministère de la Culture et de la communication sur le « métier de photographe ».
3 000  photographes ont répondu au questionnaire et de nombreux entretiens ont été menés auprès d’une population de 25 000  professionnels.
Il en ressort notamment que la profession est en expansion depuis 15 ans, qu’elle vieillit et se féminise sensiblement.
Le photographe travaille la plupart du temps en solo, maîtrisant l’ensemble de la chaîne de production: conception et mise en œuvre, prise de vue, post-production.
Son activité est largement diversifiée du fait de la forte mutation engendrée par l’avancée des technologies numériques.

« Les photographes ont le sentiment de traverser une crise (flux permanent d’images gratuites sur le net, concurrence des amateurs, développement des banques d’images et des micro-stocks, baisse tendancielle des revenus, non-respect du droit d’auteur…) ou, plus précisément, de vivre une mutation radicale de leur métier. Inquiets, ils se déclarent majoritairement pessimistes sur l’avenir du métier (53%). Pour autant, ils n’envisagent que très exceptionnellement d’arrêter (6%). Ils expriment plutôt leur intention de diversifier encore davantage l’activité de photographe. »

 

Finalement, le photographe sait s’adapter et faire face aux difficultés, c’est plutôt encourageant restons optimiste! 😉

Lire la synthèse
Lire le rapport complet
Télécharger le numéro « Culture études », « Le métier de photographes » 2015-3