Photographie d’architecture

La photographie d’architecture impose rigueur de composition, stabilité et choix d’une lumière de qualité pour retranscrire l’intention du concepteur du bâtiment. Ceci passe par une bonne préparation des prises de vues.
Avant intervention le photographe étudie son sujet pour en comprendre le parti pris architectural, il réunit un maximum de données lui permettant de trouver les bons points de vues ainsi que les moments propices à la réalisation des photos.
De manière à pouvoir anticiper la production d’images mettant en valeur volumes, formes, couleurs et matériaux, le photographe collecte divers documents et informations tels que:

  • plan de masse
  • plan de situation
  • photos existantes
  • orientation cardinale
  • environnement du bâtiment
  • taille du bâtiment
  • état d’avancement des travaux et aménagement des abords
  • conditions et autorisations d’accès
  • coordonnées des personnes à contacter sur place
  • etc…

Il s’assure également que les conditions de réalisation sont optimisées en tenant compte de:

  • la météo
  • la qualité de l’éclairage des différentes façades en fonction de la période de l’année, des heures d’ensoleillement et de l’impact éventuel de l’environnement
  • l’état des abords: neige, sols humides, feuilles non ramassées, nombreux arbres en feuilles cachant les façades, fleurissement, échafaudages, véhicules gênants, etc…
  • l’état d’entretien du bâtiment: sols et fenêtres propres, ampoules fonctionnelles, etc…

Arrive alors le temps choisi de la prise de vues où le photographe pose son regard sur le projet. Un temps d’observation et de patience nécessaire à la conception d’un reportage au contenu à la fois informatif et poétique.

Quelques images réalisées pour le cabinet d’architecture Pascal Mollard spécialisé dans le domaine de la santé.